logo

Jeux et exercices interactifs, de la maternelle au cycle 3

Jeux et exercices interactifs


Comprendre des histoires : 3 albums sur Noël

Cet article est la présentation d'un travail que je vais mener avec une collègue. Je donne à la fin de l'article les séances préparées et les cartes de vocabulaire. Travaillant en binôme, j'ai voulu aller à l'essentiel dans la présentation des fiches séance pour me faire comprendre. Il y a peut-être certains raccourcis évidents pour moi qui ne le seront pas pour vous, merci de me le signaler. Il y a une part d'expérimentation et éventuellement un ajustement de cet article dans le futur.

Sommaire :

Public visé
Principe
Le "script"
Disposition
Vocabulaire
Du côté du programme
Références des albums
Mes documents : séances et cartes de vocabulaire

Public visé

Cet article s'adresse d'abord à des enseignants qui enseignent la compréhension à des élèves d'environ 5-6 ans.

Le principe

J'ai longtemps travaillé la compréhension d'histoires avec la méthode Narramus qui a de nombreux avantages. Néanmoins, l'étude d'une histoire prend environ 1 période ce qui est très long. Bien-sûr, il est important de prendre son temps en maternelle, de laisser du temps aux élèves les plus en difficulté pour s'approprier l'histoire et oser prendre la parole pour la raconter. Le pari ici est d'étudier un thème donné sur une période plus ramassé (environ 3 semaines). Je vais essayer d'analyser après coup les avantages et les inconvénients rencontrés. Je reprendrai ici quelques principes comme la différence entre lire et raconter, l'étude du vocabulaire, l'étude sur les états mentaux des personnages...

J'ai ensuite découvert la "pédagogie de l'écoute" de Pierre Peroz. Ce n'est pas en soi une méthode pour la compréhension d'histoires. En pratique, dans ses ouvrages, l'auteur l'applique sur la compréhension de contes traditionnels. L'étude d'un conte dure environ 4 à 5 semaines, ce qui reste assez long. Je reprendrai ici quelques principes, en particulier les règles de prise de parole, la répétition des questions de base, la rencontre avec les histoires sans montrer les illustrations (dans un premier temps)...

Enfin, je vais apporter 3 histoires différentes sur le même thème... qui ont au fond le même "script".

Le "script"

Le script d'une histoire est une succession d'actions que nous retrouvons normalement pour une situation donnée. En général, lorsque je fête Noël :

1. J'achète un sapin et je le décore.

2. Je prépare un bon repas.

3. Je dois patienter quand je suis un enfant.

4. J'ouvre mes cadeaux

Il est important d'utiliser des verbes d'action. J'ai choisi trois histoires qui reprennent ce script de différentes manières. T’choupi fête Noël est l'album le plus simple qui respecte ce script (mis à part la préparation du repas). C'est mon album de niveau 1 qui sera étudié de manière prioritaire pour les élèves qui ont des difficultés de compréhension importantes. Pour créer d'autres scripts, les séries des T'choupi et de Petit ours brun sont le plus souvent d'excellents points de départ, même en grande section.

Demain c'est Noël est un album intermédiaire. L'histoire est plus longue, mais reste assez simple avec son vocabulaire et son déroulement. C'est mon album de niveau 2 qui sera également étudié par mes élèves qui ont des difficultés.

Enfin, Noël chez Papy Loup est mon dernier album, il est le plus difficile à la fois dans son vocabulaire et dans son déroulé. Il respecte néanmoins parfaitement le script énoncé plus haut. C'est mon album de niveau 3 qui ne sera pas forcément étudié par tous mes élèves.

Disposition

Dans la mesure du possible, l'étude des albums se fait en petit groupe. L'intérêt est d'abord de différencier certains albums en fonction des élèves. Il s'agit aussi d'encourager plus facilement la participation de tous. L'inconvénient est la multiplication des séances. Mais ces dernières sont plus courtes que des séances "Narramus" ou "Peroz" (environ 15/20 minutes contre 30/40 minutes). Il ne faut pas hésiter à rester court et efficace. Il est nécessaire de rester souple dans son fonctionnement et de se demander si pour telle séance il est possible de travailler en demi-classe ou en classe entière. Les séances dédiées au vocabulaire peuvent très bien se dérouler en demi-classe.

Le vocabulaire

Il y a des séances dédiées au vocabulaire. Mais dans mon fonctionnement, le vocabulaire est également étudié de manière ritualisée tous les jours (cf dispositif d'Apprentilangue). Sans cela, les séances dédiées au vocabulaire risquent d'être indigestes pour certains élèves. Il me semble nécessaire de penser à des séances à la fois décrochées, régulières avec des retours sur les mots ou les expressions déjà vus. La production d'écrit où l'enseignant ou l'élève modifie un mot dans une phrase donnée me semble une excellente activité. Des jeux type Dooble avec les mots illustrés sont aussi d'excellents jeux motivants permettant aux élèves d'utiliser à nouveau le vocabulaire. Les mots ou expressions étudiées proviennent des albums. Il y a quelques exceptions comme "Père Noël", "lutin" qui m'ont semblé utiles dans la construction de phrases. D'autres mots ou expressions ne figurent pas dans les cartes à imprimer, à la fois pour ne pas surcharger les rituels et pour la difficulté à fixer les expressions dans une image claire et représentative.

Du côté du programme

Le grand objectif est de pouvoir raconter des histoires en utilisant un langage correct et précis et de mettre en relation ces histoires

Pour cela, il faut déjà "oser entrer en communication". Même en grande section, ce n'est pas toujours évident. Sommes-nous sûr que chacun de nos élèves ose prendre la parole en classe entière ou même en petit groupe ? C'est à nous de créer "les conditions bienveillantes et sécurisantes pour que tous les enfants (même ceux qui ne s'expriment pas ou peu) prennent la parole".

Du côté de la compréhension ("comprendre et apprendre", les élèves vont "rapprocher" des histoires, "construire des images mentales à partir d'histoires fictives" (d'où l'importance au début de ne pas montrer les illustrations).

Du côté des attendus :
- Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre.
- S'exprimer dans un langage syntaxiquement correct et précis.
- Pratiquer divers usages du langage oral : raconter

Références des albums

T'choupi fête Noël, Thierry COURTIN, éditions Nathan

Demain c'est Noël, Claire MASUREL et Marie H. Henry, l'école des loisirs, Pastel

Noël chez Papy Loup, Sylvie AUZARY-LUTON, l'école des loisirs, kaléidoscope

Mes documents à imprimer

Les 9 séances
Les cartes de vocabulaire (utilisant le système d'Apprentilangue, crédits images Freepik.com)
Les devinettes liées aux cartes
Produire des phrases avec "J'invente des phrases"
Trame vierge pour produire des phrases avec "J'invente des phrases"